Le brocanteur de la Sonntagstraße

Le bro­can­teur de la Sonn­tag­straße à Ber­lin Frie­drich­shain quelques semaines avant la fer­me­ture de sa bou­tique en rai­son de la gen­tri­fi­ca­tion du quar­tier.

Il n’y aura plus de vélo, d’armoires, de porte manteau, d’affiches de l’Est, de lampes, de fourchettes et de couteaux, de perles, de camescopes, d’album photo de vie des autres, de cartes postales, d’étagères, de filtres à café en porcelaine, de bric et de brac…

Plus de discussions, en rentrant tard le soir, dans la rue pendant qu’il prend son repas sur le trottoir totalement indifférent aux passages des EasyJet-setters maintenant ainsi la tradition d’une ville à plusieurs niveaux de vies qui s’entrecroisent, la coutume des portes dérobées…

La boutique va rester fermée quelques mois puis ce sera encore un café (avec Latte Macchiato et muffins vegan), une boutique d’objets post-néo-vintage fabriqués en Chine.