Cartes sentimentales #1

Cartes géo­gra­phiques pari­siennes de mes dépla­ce­ments sentimentaux.

Pour atteindre l’autre, il faut faire le che­min à tra­vers le réseau du métro. Par­fois ces tra­jets sont exclu­sifs, par­fois ils se recoupent, se super­posent. Temps cap­tif du voyage pro­pice à la réflexion, la lec­ture, par­fois l’écriture sac­ca­dée au rythme brusque des rames métropolitaines.

De nou­velles ren­contres offrent de nou­velles géo­gra­phies, de nou­veaux pay­sages, de nou­velles tem­po­ra­li­tés, d’autant que cer­tains tra­jets mènent à des gares ou des aéroports.