Miguel Benasayag

J’ai ren­con­tré Miguel Bena­sayag avec Laurent Jean­neau et Sébas­tien Ler­nould qui écri­vaient un livre sur Les Nou­veaux Mili­tants auquel je par­ti­ci­pais par quelques photos.

Miguel (on l’appelle sou­vent par son pré­nom, genre « c’est mon pote ! ») fait par­tie de ces gens avec les­quels on a la sen­sa­tion de s’être tou­jours connu.

Un char­meur plein d’humour, un très bon péda­gogue sachant résu­mer cer­taines pen­sées com­plexes en quelques phrases tout en écou­tant et s’adaptant à son public.

Nous avions une cer­taine com­pli­cité par des amis com­muns, mais lors de cette pre­mière ren­contre, en dehors de réunions publiques (pour la sor­tie de son livre « l’éloge du conflit » ou pen­dant une réunion pour les enfants sans-papier), j’étais tel­le­ment pris par mon admi­ra­tion que je n’avais pas beau­coup de recul et ne fut pas un inter­lo­cu­teur très brillant…

Par la suite, lors de la pré­sen­ta­tion du livre, au Minis­tère de la Crise du Loge­ment, je fus plus alerte.

Je pense que nous nous retrou­ve­rons un de ces jours sur la thé­ma­tique des enfants et de leur protection…