Conversation nocturne

Le son porte très bien dans ma rue.

Ça fait plus d’un quart d’heure que le type au télé­phone marche de long en large à plus de 50 mètres de mes fenêtres. Il parle à sa copine, la conver­sa­tion s’échauffe. « Là, tu mens » lui dit-il et puis sou­dain cette phrase qu’il ne ces­sera plus de répé­ter avant de dis­pa­raître au coin de la rue « la chatte à ta mémé ! »