Réouverture du C/O Berlin

Après 2 ans d’absence, le C/O Ber­lin a rou­vert ses portes dans le quar­tier de Char­lot­ten­burg, dans l’ancienne Ame­rika Haus rejoi­gnant ainsi, à quelques pas, la fon­da­tion Hel­muth New­ton et le musée de la pho­to­gra­phie.

Comme en écho à l’exposition sur l’agence Mag­num pour laquelle le C/O avait été créé dans l’ancienne poste de l’Oranienburgerstraße, l’exposition de réou­ver­ture por­tait aussi sur les planches contacts des pho­to­graphes de la même agence.

À l’étage, parmi d’autres, l’exposition de Will McBride sur le Ber­lin des années d’après guerre est par­ti­cu­liè­re­ment émouvante.

Entre guerre-froide et aspi­ra­tion à de nou­veaux modes de vie, l’urgence est tou­jours là, au milieu des gra­vas, ou les jeunes réin­ventent l’amour et où il faut tout reconstruire.

Mal­gré les dif­fi­cul­tés finan­cières dû à la réno­va­tion du bâti­ment, on peut pen­ser que la qua­lité du pro­gramme du C/O, des autres musées et gale­ries per­met­tront à Ber­lin, pro­gres­si­ve­ment, de dépas­ser Paris…